Faisant suite à la rentrée scolaire et aux « 100 jours pour oser les Pays de la Loire » au cours desquels il a rencontré de nombreux parents d’élèves et professionnels de l’éducation, Christophe Clergeau annonce une mesure importante : la gratuité des transports scolaires pour les collégiens et lycéens des 5 départements des Pays de la Loire.

Les transports scolaires vont devenir responsabilité des régions. C’est le Parlement qui en a définitivement décidé le 7 août dernier. Christophe Clergeau se saisit de cette nouvelle organisation pour proposer une mesure simple, efficace et utile, la gratuité des transports scolaires pour les collégiens et lycéens dès la rentrée de septembre 2017.

Trois justifications à cette mesure :

Progresser encore vers le caractère gratuit de l’éducation : en 2004 la gauche a décidé la gratuité des manuels,  aujourd’hui elle veut faire de même avec les transports scolaires

Donner un vrai coup de pouce au pouvoir d’achat des familles
Apporter un soutien fort aux familles des espaces ruraux et péri-urbains qui subissent une double peine : des temps de trajets plus longs pour leurs enfants et le coût des transports scolaires.

Pour Christophe Clergeau « il n’est pas acceptable que les familles qui habitent à la campagne soient sanctionnées financièrement en devant payer les transports scolaires. Je propose la gratuité pour tous, soit une économie de 132 euros en moyenne pour les familles concernées. Les lycéens et collégiens des Pays de la Loire doivent tous pouvoir étudier aux mêmes conditions ».

La mesure sera applicable à compter de 2017. La région continuera d’exercer la compétence de gestion des TER. Mais elle reprendra également les transports scolaires qui sont actuellement gérés différemment par les 5 départements des Pays de la Loire. L’organisation sera plus simple et moins coûteuse ce qui permettra de financer la gratuité des transports scolaires.  Elle concerne directement 150 000 élèves.

—————————————-

Quels enjeux ?
 
POUR LES FAMILLES : PLUS DE POUVOIR D’ACHAT
150 000 jeunes directement concernés en Pays de la Loire
132 euros d’économie en moyenne par élève
Des disparités fortes d’un département à l’autre : 180 euros en Maine-et-Loire, 80 euros en Mayenne

POUR LES TERRITOIRES RURAUX : PLUS D’EGALITE

– Les élèves concernés résident très majoritairement en campagne, parfois à plusieurs dizaines de kilomètres de leur établissement

POUR L’EDUCATION : LE RENFORCEMENT DES ACTIONS DE LA GAUCHE EN FAVEUR D’UNE EDUCATION POUR TOUS

– Gratuité des manuels scolaires
– Gratuité des équipements pour les apprentis
– Gratuité des formations sanitaires et sociales

Durant la campagne, Christophe Clergeau fera d’autres annonces, dans le droit fil des actions menées par la gauche depuis 2004 :

– 6 nouveaux lycées
– 4 constructions programmées pour les prochaines années
– 1 200 opérations d’amélioration des bâtiments des lycées depuis 2004