Nous sommes à trois jours du premier tour des élections régionales. Les dimanches 6 et 13 décembre, nous sommes tous invités à aller voter pour élire celles et ceux qui demain, doivent pouvoir continuer à faire de la Région Pays de la Loire un territoire dynamique, attractif, qui crée de l’emploi et où il fait bon vivre.

Nous vivons un moment historique à bien des égards. D’abord, parce que le Gouvernement a engagé une réforme de clarification des compétences des collectivités territoriales. Nous voterons donc pour une Région dont les missions sont strictement définies et ont des répercussions concrètes sur nos vies : développement économique, transports, formation professionnelle.

Ensuite, parce que la France vient de traverser des évènements aussi monstrueux que tragiques. Les attentats du 13 novembre nous ont bouleversés autant qu’ils nous révoltent. Ce qui hier nous semblait prioritaire nous est apparu bien futile. Les élections régionales sont passées, à raison, au second plan de notre actualité.

Dans ce contexte, Christophe CLERGEAU a choisi de mettre la campagne électorale entre parenthèses. Comme vous tous, j’ai pris le temps de l’apaisement, de l’échange, des discussions en famille, entre amis. Et c’est convaincu que le vote républicain représente le meilleur rempart face à la barbarie, que je vous écris. Comme responsable politique, élu de la République, j’ai le devoir de vous rappeler combien le droit de vote est une chance, combien son acquisition fut une lutte et combien ne pas en user est un risque pour la démocratie.

Les Pays de la Loire jouissent d’une tradition d’accueil, de tolérance. Notre Région est à la pointe en matière d’industrie et de recherche. Elle laisse libre expression à toutes les cultures. Elle valorise les initiatives. Rien n’est le fruit du hasard. Depuis 2004, la volonté politique des élu-es de Gauche au sein des principales collectivités locales de notre Département a changé la vie de ses habitant-es. Sans cette volonté, point de progrès ni d’émancipation. C’est de cela dont vous devrez vous souvenir en votant ce dimanche.

Dès le 6 décembre, votez et faites voter Christophe Clergeau.


Philippe Grosvalet
Président du Conseil départemental de Loire-Atlantique