Ce matin, à l’occasion d’une conférence de presse, j’ai réactivé ma campagne et annoncé le contenu du projet que je porte dans l’unité avec mon équipe, pour les Pays de la Loire.

Après les terribles événements du 13 novembre, l’enjeu est d’unir la France et d’unir les Pays de la Loire. Le gouvernement a été à la hauteur des événements. La sécurité reste la prérogative de l’Etat et la Région contribuera, dans la limite de ses compétences, à l’améliorer dans les lycées et les trains.

Ce projet, construit dans le dialogue et l’échange avec les citoyens, a l’ambition de l’unité de notre Région. Il faut désormais cesser de diviser les habitants, les territoires. Je porte des propositions fortes et je garantis aux Ligériens que je serai un Président à temps plein, 100 % disponible pour être à leurs côtés, les rencontrer, discuter.

Je m’engage pour la gratuité des transports scolaires et pour la carte unique des transports, éléments majeurs de l’égalité des territoires ; pour le doublement du nombre de jeunes en service civique, pour en faire des citoyens à part entière ; à maintenir le budget de la culture, pour renforcer le lien entre les habitants ; et à proposer des formations sur mesure pour les chômeurs, afin que personne ne reste sur le bord du chemin. Je suis fier d’annoncer que les Pays de la Loire seront en effet la première Région à expérimenter la décentralisation de la politique de l’emploi.

Mon projet, c’est à la fois la continuité de ce que nous avons construit pendant onze ans avec Jacques Auxiette, mais c’est aussi une nouvelle page de l’histoire de notre Région.


Il a été décliné en cinq éditions départementales, pour illustrer notre proximité avec les habitants, qui en recevront tous un exemplaire.