Contribution de Patrice

Résident secondaire au Pouliguen depuis de nombreuses années, je suis frappé par le retard pris en matière d’offres numériques sur la presqu’île de Guérande à destination d’un public de plus en plus connecté (touristes et résidents secondaires) : absence d’offres dématérialisées de type carte interactive permettant une géolocalisation des hôtels, restaurants, loisirs,… excepté quelques sites (mais rien sur Batz, le Pouliguen, le Croisic, Piriac…), absence d’interface du type plateforme numérique collaborative permettant aux touristes, résidents secondaires,… de pouvoir donner leurs avis sur l’offre touristique proposée sur le territoire et donc de contribuer activement à la définition d’une offre de qualité adaptée aux différents publics;  absence de services numériques dans les offices de tourisme de la presqu’île notamment durant les vacances scolaires.

Il conviendrait de définir un plan « numérique et tourisme » sur le territoire permettant de profiter pleinement des opportunités de développement des services numériques adaptés à différents publics renforçant ainsi l’attractivité du territoire comparativement à d’autres territoires touristiques mieux connectés.

Evitons que la région Pays de la Loire prenne un retard en la matière par rapport à d’autres régions touristiques mieux placées sur les sites web, mieux en phase avec des publics urbains hyperconnectés qui réservent de plus en plus leurs séjours en ligne, qui souhaitent découvrir le territoire grâce à des applications responsive design (accessibles tablettes/Smartphones),….


Réponse de Christophe Clergeau

Merci Patrice. Je suis comme vous convaincu que le numérique peut apporter au développement du tourisme et à la qualité de vie des visiteurs. Nous avons la chance d’avoir une solide reconnaissance dans ces deux domaines, profitons-en !

Découvrir les autres contributions

Crédit Photo : CC @DanielPiraino