Contribution de David

Trouver des logements pour les saisonniers aiderait à créer des emplois sur la région, un lycée ou un collège avec un internat ce sont des lits inoccupés 2 mois de l’été et pourquoi ne pas les réquisitionner ? On peut très bien imaginer faire travailler un gardien d’âge mur pour se faire respecter dans les dortoirs et servir de gardien à des jeunes qui vivraient en internat toute la saison.
Imaginons un coin cuisine provisoire ouvert à tous les saisonniers pour qu’ils y fassent la cuisine. Moi j’ai été saisonnier en 1999 (vous allez vous dire que j’ai vieilli depuis, entièrement d’accord) Pour un emploi à 1250€ nets sur ce que touche un saisonnier il va devoir si il trouve un logement débourser 1000€ de loyer et de frais, je vous laisse faire le calcul de ce qu’il lui restera pour vivre. Eh oui les saisonniers ne sont pas riches car au SMIC.

A côté de cela les employeurs de la région recherchent des employés parfois toute la saison sans en trouver, est ce acceptable, d’un côté d’avoir des chômeurs et de l’autre des demandeurs d’emploi ne pouvant pas travailler.


Réponse de Christophe Clergeau

Merci David de cette nouvelle contribution. De telles solutions existent déjà, comme à Tabarly aux Sables-d’Olonne. J’ai eu l’occasion de rencontrer récemment encore beaucoup de saisonniers dans les différents sites touristiques de la région. Nous devons mettre en œuvre des solutions pratiques et rapides pour leur hébergement. Car c’est aussi eux qui font la qualité de l’accueil en Pays de la Loire.

Découvrir les autres contributions

Crédit Photo : CC @ChristopheALARY