Après avoir fédéré autour de sa liste des candidats de la société civile, Christophe Clergeau poursuit sa démarche de rassemblement. Cinq formations politiques issues de l’écologie rejoignent aujourd’hui sa liste.

Dans la perspective des élections des 6 et 13 décembre 2015, les formations politiques « Cap21 – le rassemblement citoyen », « Écologistes ! », « Écologie solidarité », « Front Démocrate » et « Génération Écologie », ont convenu de participer à la liste conduite par Christophe Clergeau dès le premier tour.
Elles veulent ainsi contribuer à l’élaboration de son programme électoral et représenter une sensibilité écologiste progressiste et réformiste soucieuse de conserver pour la Région des Pays de la Loire, une majorité de gauche ouverte à la société civile et unie par un socle de valeurs commun et des orientations communes.

Pour Christophe Clergeau : « la Région des Pays de la Loire a mené une action très affirmée et concrète ces dernières années en faveur de la transition énergétique et de la protection de l’environnement. Cet accord est une reconnaissance de la valeur de notre bilan et de notre projet commun ».
Un premier engagement a été pris dans le cadre de cet accord : pour permettre aux épargnants des Pays de la Loire de prendre une part active à l’ambition d’une transition énergétique réussie, un livret d’épargne sera mis en place au service de la transition énergétique.

Pour Emmanuelle Bouchaud (Front Démocrate), « cet engagement s’inscrit dans cette écologie positive que nous souhaitons promouvoir. Une écologie qui profite à tous et non punitive ».

Laurent Martinez (Écologistes !) insiste pour sa part sur « l’opportunité économique et sociale que représente la transition énergétique pour la région. Rien que pour les énergies marines renouvelables, on prévoit 3 500 emplois nouveaux. C’est un gisement considérable d’emplois ».

Fidèle à son engagement en faveur des solidarités, Rose-Marie Véron (Écologie Solidarité) souligne d’ailleurs qu’il est « illusoire d’opposer écologie, économie et solidarité. Les premières victimes du changement climatique sont d’abord les plus pauvres. Sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, nous nous rejoignons pleinement avec Christophe Clergeau ».

Elhadi Azzi (Génération Écologie) voit « un risque majeur à un passage de la région à droite. On pourrait voir des projets de transition écologique abandonnés pour des raisons idéologiques alors qu’ils profitent aux Pays de la Loire. Le bilan de la droite en Vendée est catastrophique pour l’environnement ».

Enfin, Grégoire Jauneault (Cap 21-Le Rassemblement Citoyen) se réjouit « d’une alliance qui repose d’abord et avant tout sur une vision commune de ce qui est bon pour notre région dans les prochaines années. L’écologie n’est pas un supplément d’âme, c’est une question centrale ! »

En tout, 6 candidats figureront sur la liste de Christophe Clergeau dès le 1e tour des élections régionales.

En Loire Atlantique

8ème place : Emmanuelle BOUCHAUD (Front démocrate)

15ème place : Laurent MARTINEZ (Écologistes !)

27ème place : Elhadi AZZI (Génération Écologie)

En Maine-et-Loire

6ème place : Grégoire JAUNEAULT (CAP21 – le rassemblement citoyen)

9ème place : Rose-Marie VERON (Écologie Solidarité)

En Sarthe

11ème place : Philippe PAPIN (Écologie Solidarité)

Photo Officielle
Communiqué de presse